FOILS ET TRIM

QUELLE EST LEUR UTILITE ?

 

 

Vous venez de poser des hydrofoils sur votre embase, et vous vous demandez si la dépense de 300 F vaut vraiment le coup.

 

Je vous répondrai oui et non !!!

 

Cela fait le deuxième pneu que j’équipe avec ces fameux ailerons donc, c’est bien que je suis convaincu de leur efficacité.

 

Mais il faut leur donner les moyens de vous rendre entièrement satisfait.

 

 

Ce sont les mêmes foils que les précédents, et j’en étais satisfait, mais pas du premier coup.

 

 

En effet, le secret de l’efficacité de ces ailerons, c’est le trim négatif.

 

 

Le trim négatif, c’est quoi ???

 

C’est l’angle entre la ligne fictive que forme le flux de l’hélice et la ligne fictive représentée par le fond de la coque.

En clair, plus votre moteur peut s’incliner vers l’arrière du bateau, plus vous disposez de trim négatif…

L’inclinaison du tableau arrière est un élément déterminant dans cette valeur.

 

 

Plus vous pourrez augmenter cet angle, plus vos foils seront efficaces.

Notez l’angle d’incidence des foils (en rouge) qui forcent le nez du bateau à s’appuyer sur l’eau, et, par conséquent, soulage l’arrière pour le déjaugeage.

___________ 

 

 

 

 

Ici, le trim est au neutre, les foils sont complètement inutiles dans ce cas.

________

 

 

 

 

En position positive, le nez du bateau est soulagé, quand il est utilisé après le déjaugeage.

Dans ce cas, les foils rendent le trim beaucoup plus efficace, on sent nettement les variations d’assiette quand on appuie sur le bouton de commande.

________

 

 

 

 

Le fameux bouton qui règle le trim :

UP   pour positif

DN   pour négatif

_______ 

 

 

 

Certains ont un indicateur de trim sur leur tableau de bord, celui-ci est très efficace pour affiner le réglage de l’inclinaison.

 

 

Pour conclure, je dirai que les HYDROFOILS apportent trois choses :

 

-         ils suppriment le cabrage du bateau au déjaugeage (à condition de disposer de suffisamment d’angle négatif)

 

-         ils rendent le trim beaucoup plus efficace (valable sur tous les bateaux)

 

-         ils réduisent la cavitation dans les virages (sans la supprimer vraiment)

 

 

Par-contre, on peut supprimer certaines idées reçues :

 

-         ils ne changent pas la vitesse de pointe

-         ils ne changent pas la consommation (du moins, pas d’une manière notable)

-         ils ne suppriment pas le couple latéral de l’hélice

-         ils ne gênent pas du tout l’hélice dans son travail

 

 

Voici, donc, mes impressions vérifiées sur deux bateaux successifs, qui étaient tout de même assez différents.

 

SUITE….